A la recherche de la baguette magique, mercredi 13 février

La magicienne Emma a décidé de venir faire son tout nouveau spectacle à Saint-Rémy-les-Chevreuse.

Mais de drôles d’événements vont venir perturber sa prestation! Sa baguette va lui jouer des tours et sans elle, elle est perdue et ne peut plus  réaliser le moindre tour.

Emma va avoir besoin de tous les enfants qu’elle va transformer en apprentis magiciens… Et qui deviendront les héros de cette aventure.

Dans un décor magique, une heure de spectacle étonnant, pour tous les enfants (et leurs parents!).

Mercredi 13 février à 15h (ouverture des portes à 14h30) 

Tarif: 4 euros (gratuit pour les moins de 3 ans)

Durée du spectacle: 1 heure

Un goûter sera offert à la fin du spectacle.

**** Attention, nombre de places limité****

Réservations:

https://www.helloasso.com/associations/peep-saint-remy-les-chevreuse/evenements/a-la-recherche-de-la-baguette-magique-1/widget

QR Code

Une question? Un renseignement?

Publicités

Le futur complexe de loisirs et de restauration scolaire se dessine

Projet présenté par le cabinet SL Architectes

Le projet de complexe de centre de loisirs, restaurant scolaire et relais d’assistantes maternelle a été présenté aux associations de parents d’élèves fin décembre.

Le bâtiment, conçu selon le cahier des charges établi au printemps (voir notre article dans « Les nouvelles de juillet 2018 »), devrait prendre corps d’ici à la rentrée 2020.  Le début des travaux étant prévu à l’été 2019.

Le cabinet d’architectes SL Architectres, a été retenu, au terme d’une sélection « à l’aveugle ». C’est l’architecte qui a déjà réalisé, à Saint-Rémy-les-Chevreuse, le Complexe sportif des 3 rivières. Ce nouveau projet a été adopté par la majorité des membres du jury (3 architectes, dont l’architecte du Parc naturel régional et 6 membres de la commission d’appel d’offres, soit 4 élus de la majorité et 2 de l’opposition).

Le projet final a donc été retenu pour sa « meilleure intégration possible sur le site », pour sa « recherche d’allègement des volumes et de travail sur les matériaux ».

Le bâtiment en forme de U, avec ses façades en bois, ses vitres colorées et  son toit végétalisé s’étendra sur 952 mètres carrés, en lieu et place de l’ancien centre de loisirs. Le bâtiment sera surélevé de 80 cm afin de parer à tout risque d’inondation.

Plusieurs salles d’activités, un dortoir, ainsi qu’une cuisine pédagogique, une salle coocooning composeront la partie centre de loisirs. Une petite partie des salles est prévue en étage.

La restauration scolaire (service à table pour la maternelle et self pour l’élémentaire) composera la partie nord du bâtiment. Une cour et un préau, avec un petit jardin pédagogique, permettront d’accueillir les élèves en étant protégés des vues extérieures.

Ce projet et tous ses détails sont présentés dans le  journal municipal de janvier. Une exposition du projet devrait être proposée aux habitants dans les locaux de la mairie.

Gros succès pour le spectacle « Clowns et bulles de savon »

Encore une fois, vous avez été très nombreux à venir à l’espace Jean Racine, mercredi 5 décembre.

Toute l’équipe de la PEEP a accueilli avec un grand plaisir les plus de 400 spectateurs, familles et enfants des centres de loisirs venus assister au spectacle « Clowns et bulles de savon » avec Aldo et Baptiste,  et dévorer le magnifique goûter préparé par Christelle.

Pour des raisons évidentes liées à la sécurité et à la capacité de la salle, toutes les personnes qui se sont présentées n’ont pas pu assister au spectacle. Toute l’équipe de la PEEP s’en excuse.

Prochain rendez-vous, mercredi 12 février avec Emma la magicienne…

Samossas, cake au citron et saumon: les tops de la cantine

La commission de restauration s’est tenue début décembre. Elle réunit régulièrement les membres de la mairie et personnel de cantine, le prestataire et les parents d’élèves pour faire un bilan des menus proposés aux élèves des écoles de Saint-Rémy.
Chaque période, un classement est établi des plats les plus et les moins appréciés. En octobre-novembre:

Les principaux Top : le samossa, le cake au citron, le saumon à l’aneth.
Les principaux Flop : -les prunes trop acides, les galettes de Sarrasin

Un repas intergénérationnel

Le personnel de cantine souhaite remettre en place des repas sans couvert et également tester un repas intergénérationnel (avec des personnes des Eaux Vives qui viendraient déjeuner à la cantine avec les enfants). Sodexo et la mairie vont tenter de mettre ces actions en place.

D’où viennent les aliments?

La PEEP a interrogé Sodexo sur  les origines des produits : les légumes viennent pour la plupart de France et sont en culture raisonnée. Ils viennent de chez Bonduelle, avec les normes Bonduelle agriculture raisonnée. Tous les produits sont tracés par la centrale d’achat de Sodexo. Pour la viande : le Bœuf  est Charolais, le porc d’origine française, la volaille, Label rouge, le  poisson est labellisé pêche durable.

Pas assez de fruits et légumes?

La PEEP a également interrogé la commission sur les remplacements de fruits par des produits sucrés (voir compte-rendu du mois de septembre).  Ces modifications ont été demandées lors de la dernière commission par des membres pour « équilibrer » et essayer d’enlever les aliments qui n’ont « aucun succès auprès des enfants ».

Il a par ailleurs été précisé que les fruits et légumes sont lavés et « désinfectés ».

Une alternative aux barquettes plastique?

La FCPE a abordé la question des barquettes en plastique utilisées pour réchauffer les aliments. Ces barquettes doivent disparaitre en 2025. La FCPE demande si Sodexo va anticiper cette obligation. La réponse est oui. Sodexo travaille actuellement sur d’autres types de contenants.

La prochaine réunion est prévue le mardi 29 janvier à 17h30. N’hésitez pas à nous envoyer vos questions par mail: peep.primaire.srlc@gmail.com

 

Clowns et bulles de savon

Mercredi 5 décembre, venez rire avec nos deux clowns et leurs magnifiques bulles de savon!

Ces deux compères, qui ont plus d’un tour dans leur sac, vont entraîner les enfants dans leurs folles aventures pleines de surprises…

Rendez-vous à 14h30 (début du spectacle à 15h) pour l’ouverture des portes.

Un goûter sera offert à la fin du spectacle.

 

Un numéro de réputation européenne 

J-Pierre Thibaudat -Libération (Festival Avignon In)

C’ est superbe, vous amusez les enfants et les animateurs.
Centre de loisirs J-B Clément, Boulogne- Billancourt

Energie et humour! Merci. Sûrement le meilleur spectacle pour enfants que j’ai vu ».
Centre de loisirs Paul Doumer, La Courneuve

 

Le compte-rendu de la commission de restauration du 20 septembre

Et voici le compte-rendu de la dernière commission de restauration qui s’est tenue le 20 septembre, avec, en particulier les « tops » et es « flops » de l’année passé dans les cantines saint-rémoises (tous les détails en cliquant sur le document)…

 

 

La note moyenne C’mon goût pour l’année scolaire 2017/2018 est 3,49/4.
Les principaux Top : – Brownie Mexicain du chef – Betterave mimosa- Gâteau Façon Sachertote- Légumes couscous- Hot dog- Concombre vinaigrette-Boisson poire et miel.
Les principaux Flop : – Brocolis persillé- Dips de carottes et houmous-
Salade d’agrumes- Chou-fleur sauce cocktail

Pédibus, Contrat ville, nouveau centre de loisirs: les dernières nouvelles

Le Pédibus

Le pédibus Initié par la mairie et pris en charge par des parents bénévoles de tous les quartiers, vous attend.

Le bus pédestre, c’est un système de ramassage scolaire à pied organisé et effectué de façon bénévole par des parents d’élèves ou des adultes volontaires, qui se relaient chaque jour de la semaine pour accompagner un groupe d’enfants à l’école. Portant des gilets fluorescents, ils se retrouvent à des arrêts signalés, à des horaires précis sur des cheminements identifiés.
L’inscription des enfants est conditionnée par le nombre de conducteurs bénévoles engagés dans la démarche.

Vous trouverez ici toutes les informations:

Le dossier est repris sous la responsabilité de Mme Catherine Roch (Conseillère municipale, référente transition énergétique et transport). Une réunion sera organisée le 21 octobre prochain.

Le Contrat ville 

Au printemps 2018, la mairie a présenté aux associations l’idée de relancer le Contrat ville qui avait disparu avec la modification des rythmes scolaires. Une nouvelle réunion en septembre a permis de constater que l’équipe municipale a à cœur de reconduire ce dispositif qui devrait changer de nom.

Le Contrat ville, tel qu’il a été pensé, pourrait concerner les enfants (de grande section de maternelle et des écoles primaires) qui auraient la possibilité de choisir 3 activités par an (3 cycles de 3 mois). Les activités auraient lieu principalement lors de la pause méridienne (12h30-13h30) et après 16h30 les jours d’école. Les animateurs amèneraient les enfants aux activités. Certaines activités pourraient avoir lieu le mercredi (pour les enfants qui n’iront pas au centre) ou le samedi.

Un groupe de travail, constitué d’élus et de représentants des associations de parents, dont la PEEP, travaillent actuellement à organiser ce futur programme d’activités.

L’ensemble des associations de Saint-Rémy-les-Chevreuse qui pourraient être sollicitées pour animer des ateliers doivent encore être contactées. Le but est de recenser les associations et personnes qui souhaitent s’impliquer dans ce projet et voir leurs disponibilités.

Une prochaine réunion devrait permettre d’avancer sur cette organisation qui pourrait débuter début 2019.

Construction du centre de loisirs  

Le 3 septembre dernier, un jury de concours a choisi 3 offres d’appel (architectes). Le dossier suit son cours et une nouvelle réunion mairie/ associations de parents d’élèves sera mise en place au fur et à mesure de l’établissement du projet. Ce centre devrait probablement aboutir fin 2019.

Vous retrouverez la présentation du projet dans notre  newsletter de juillet 2018.

Nouvelle organisation du périscolaire: tour d’horizon

Les élus en charge des affaires scolaires* ont présenté aux représentants des parents d’élèves, la nouvelle équipe et l’organisation des services péri et extra-scolaires

 

La mairie contrôle à présent ces temps péri et extrascolaires dans le cadre d’une régie (contrôle direct). 1607 heures ont été dégagées pour l’encadrement des enfants et 6h par semaine sont dévolues aux réunion, formation et temps d’échanges pour préparer les temps péri et extrascolaires.

Revue d’effectifs

Onze animateurs de Léo Lagrange et un agent mairie restent dans les effectifs des temps de cantine, péri et extrascolaire ainsi que dix nouveaux agents recrutés localement, soit un effectif de 22 personnes. Vous pouvez retrouver ci-dessous et sur le portail famille de Saint-Rémy, les trombinoscopes des équipes.

Les animateurs des équipes ALSH: Jean Jaurès et Jean Moulin (aux ateliers du lavoir)
Les animateurs des équipes ALSH :Saint-Exupéry

Les animateurs des équipes ALSH : Liauzun maternelle

Les animateurs des équipes ALSH : Liauzun élémentaire

Les effectifs (imposé par la DDCS) sont: : 

Pour la cantine :

Maternelle : 1 animateur pour 15 enfants

Elémentaire : 1 animateur pour 25

Pour les études :

1 animateur pour 15 enfants

Pour les accueils du matin:

2 animateurs pour chacun des trois pôles.

Pour les centre de loisirs :

En maternelle : 1 animateur pour 8 enfants

Élémentaire : 1 animateur pour 14 à 18 enfants

Les animateurs disposent soit d’un BPJEPS (un directeur de site peut être responsable de 300 enfants maximum), d’un BAFD (2 agents), ou d’un BAFA (3 agents), les autres partant en formation (voir le glossaire ci-dessous).

La mairie a recruté après étude des dossiers,  des animateurs précédemment employés par Léo Lagrange mais aussi de nouveaux animateurs.

CDI et stagiaires auront tous le choix de demander une titularisation au bout de deux ans, ce qui implique pour nos enfants des équipes stables et référente pour nos enfants sur le long terme.

Une charte 

Une charte commune est en cours de finalisation pour les écoles et les équipes d’animateurs. Un animateur référent fera directement le lien avec la directrice ou le directeur pour chaque point impactant l’école et les temps périscolaires, en particulier lorsque les locaux de l’école sont en partie utilisés par les équipes.

Un projet éducatif 

De nouveaux projets figureront dès cette année,  initiés par la ville et les équipes d’animateurs. Le planning est en cours d’élaboration mais les enfants bénéficient dès à présent de loisirs adaptés à leur âge (voir les plannings des mercredis sur le portail famille).

Des ateliers ont été mis en place pour la garderie et les mercredis.

Des sorties sont prévues (1 mercredi par mois) et pendant les petites vacances. Le planning est inscrit sur le portail famille (nombreuses surprises pour les enfants) et il sera affiché sur les panneaux des écoles.

Les études surveillées

Les études surveillées sont en cours de restructuration au vu du nombre plus important d’enfants. Les pics étant d’environ 88 enfants en moyenne les lundis et jeudis.Des professeurs des écoles et personnes compétentes, tous employés par la mairie pour l’étude encadrent nos enfants entre 16h 30 et 18h. Le goûter se déroule entre 16h30 et 17h. Il a été rappelé que les études sont surveillées et non dirigées. Néanmoins chaque encadrant a à cœur d’aider au mieux les enfants dans la réalisation de leurs devoirs.

Pour les plus petits (CP/CE1), la PEEP a proposé qu’ils soient aidés en premier lors d’une étude plus adaptée pendant que les plus grands commencent seuls leurs devoirs. Il a par ailleurs été demandé lors de la réunion d’alléger les groupes CP/CE1. Le nombre d’enfants devrait être identique pour chaque encadrant, des petits et des grands (1 animateur pour 15 enfants en moyenne).

Les référents de la Noria qui proposent une aide aux devoirs auprès des collégiens, se relaient aussi pour l’encadrement des études des écoles primaires (sauf le lundi, jour de fermeture de la Noria). En moyenne il y a 5 responsables pour 80 enfants. Des auditions sont en cours afin de renforcer ce temps d’étude avec de nouveaux encadrants.

Pour la sortie de l’étude, un battement de 10mn permettra aux familles de venir chercher leurs enfants, soit entre 18h et 18h 10 maximum, quand elles connaissent un problème de transport.

Un même lieu de sortie étude/périscolaire est étudié pour l’école Jacques Liauzin (sortie côté centre aéré). Pour Jean Jaurès, la difficulté des deux lieux de sortie est évoquée mais aucun changement n’est pour l’heure proposé pour tenir compte des familles dont les plus jeunes sont récupérés à Saint Exupéry.

Des téléphones fixes sont actuellement mis en place afin que les familles puissent joindre à tout moment les centres, en plus des portables.

Sécurité

Le plan vigipirate est toujours actif. Points visio., sonnettes, contrôle de la carte d’identité sont toujours en vigueur.

Communication avec les animateurs

N’hésitez pas à vous rapprocher des équipes et référents pour toute question ou point à revoir avec eux. Ils seront les plus compétents pour vous répondre pour tout ce qui concerne les temps périscolaires.

Evénements et dates à retenir

  • Halloween: organisation d’un événement avec les enfants
  • Réunion des équipes encadrantes et des parents autour de café parents
  • Les animateurs participeront à la fête du jeu, au marché de Noël et à la fête de la musique /ville.

Pour mémoire, délais des inscriptions :

Il a été rappelé que les diverses inscriptions doivent être effectuées à l’avance sur le portail famille  (qui devrait changer à la rentrée prochaine pour un fonctionnement optimal) afin de bénéficier d’une équipe d’animateurs en adéquation avec le nombre d’enfants.  Néanmoins, la mairie s’est montrée réactive face à un éventuel sureffectif et a toujours veillé à ce que les animateurs soient en nombre suffisant pour les enfants.

Les inscriptions doivent s’effectuer:

  • 48h à l’avance pour le périscolaire et 3 jours ouvrés pour la cantine.
  • Mercredis : 7 jours avant la date prévue
  • Vacances : 15 jours avant la date prévue.

Fermeture du centre aéré pour les fêtes de fin d’année :

La fermeture annuelle du centre de loisirs est la semaine du 24 au 28 décembre 2018. Ainsi que le 31 décembre.

Petit glossaire:

PEDT : Le projet éducatif territorial (PEDT), mentionné à l’article D. 521-12 du code de l’éducation, formalise une démarche permettant aux collectivités territoriales volontaires de proposer à chaque enfant un parcours éducatif cohérent et de qualité avant, pendant et après l’école, organisant ainsi, dans le respect des compétences de chacun, la complémentarité des temps éducatifs.

BPJEPS: brevet professionnel jeunesse, éducation populaire et sport. Ce diplôme atteste de la possession des compétences professionnelles indispensables à l’exercice du métier d’animateur, de moniteur, d’éducateur sportif.

BAFD: brevet d’aptitude aux fonctions de directeur d’accueils collectifs

ALSH: accueil de loisir sans hébergement

BAFA: brevet d’aptitude aux fonctions d’animateur

DDCS : direction départementale de la cohésion sociale (https://solidarites-sante.gouv.fr/ministere/organisation/directions/article/dgcs-direction-generale-de-la-cohesion-sociale)

Temps périscolaire : du lundi au vendredi, mercredi compris

Temps extrascolaire : vacances scolaires

++ Le calendrier de l’année scolaire ++

++ Les emplois du temps de vos enfants (période scolaire et périscolaire) ++

*Cette réunion rassemblait :

– pour la mairie Mme Brunello (Conseillère déléguée au scolaire, à l’enfance et jeunesse et au commerce local), Mme Gautier (Conseillère déléguée à la petite enfance), M. Herry (directeur du pôle éducation enfance, jeunesse et sport), M. Lecailtel (Conseiller délégué à la restauration scolaire);

– la quasi-totalité des référents des centres et animateurs;

– les parents indépendants des écoles de J. Liauzin, la FCPE, l’API, la PEEP. 

Crédit image : Freepik

 

 

Pas de fermeture de classes à Saint-Rémy

Les comités techniques départementaux qui ont eu lieu jeudi 21 juin et lundi 2 juillet au matin ont statué : ni Jean Jaurès, ni Jean Moulin ne seront donc touchées  par une diminution du nombre de classe à la rentrée de septembre 2018.

Une très bonne nouvelle dont les équipes PEEP se réjouissent: nos parents élus se sont en effet mobilisés dès l’annonce de ces fermetures et se sont investies depuis des semaines pour le maintien de toutes les classes des écoles de Saint-Rémy-les-Chevreuse.

Néanmoins, lors de notre rencontre avec l’Inspecteur de l’Education nationale, le 21 juin dernier, M. Renesson a tenu à nous rappeler que les fermetures de classe ne se décident pas uniquement sur la base des effectifs, mais aussi sur celle de la tendance démographique générale de la ville, qui n’est pas très positive à Saint Rémy, au vu des services académiques. Cela signifie que cette question de la fermeture de classe se reposera pour les années à venir.

Le nombre d’élèves inscrits peut donc être légèrement supérieurs aux normes de fermeture, et des classes tout de même fermées à cause de la tendance générale et de l’historique démographique de la ville.
Les dossiers de PAP (plan d’accompagnement personnalisé), et PPS (projet personnalisé de scolarisation) sont pris en compte dans les décisions, il est donc important de les mettre en place.
Par ailleurs, les services de l’Académie prennent en compte les données d’inscriptions remontées par les services de la mairie et les écoles à certaines dates butoir. Les inscriptions intervenant après cette date ne sont plus prises en compte  et donc, non comptabilisées lors des premiers ajustements de carte scolaire au mois de mars. Il est donc très important de procéder aux inscriptions plus tôt dans l’année. Néanmoins, monsieur l’inspecteur a souligné à plusieurs reprises combien avait été apprécié et efficace l’investissement des directions d’écoles et des services scolaires de la Ville à faire remonter au niveau des services rectoraux, les fiches d’inscriptions réalisées après ces dates butoir. C’est ce qui a permis l’issue positive du comité technique pour les écoles de Saint-Rémy-les-Chevreuse.