La PEEP: le choix du dialogue

Nous sommes une association de parents bénévoles dont l’objectif fondamental est de faciliter les relations entre parents et membres de la communauté éducative et de s’assurer que les écoliers saint-rémois sont et resteront accueillis dans les écoles dans les meilleures conditions possible.

Notre association est adossée à une fédération nationale, nous indiquant le cadre légal de notre mission de représentant de parents d’élèves, nous tenant informés des dossiers relatifs à l’Éducation nationale et nous formant à notre mission et à ses valeurs.

Notre association a donc toujours agi en totale indépendance de tout parti politique, syndicat, groupe de pression et de toute confession, en observant une parfaite neutralité idéologique. Aussi, les adhérents sont souverains et personne, ni collectivité, ni association, n’est habilitée à nous indiquer les dossiers que nous devons défendre et la marche que nous devons suivre.

Notre rôle est d’accompagner au mieux les familles dans la scolarité de leurs enfants et pour ce faire, de participer régulièrement aux conseils d’école, aux réunions organisées par la mairie et par tous les acteurs de la communauté éducative et d’en informer,  de façon factuelle et objective, les parents.

Enfin, la vocation première de notre association est de défendre l’intérêt des familles, en intervenant sur l’ensemble des dossiers qui risquent de mettre en péril les bonnes conditions d’accueil des enfants, dans les temps scolaires et périscolaires.

Notre rôle est donc de réagir et de nous étonner auprès des autorités compétentes, quand un tract, s’interrogeant sur l’avenir des écoles dans des formulations angoissantes pour les parents et les enfants en âge de lire, est diffusé sans autre explication et sans enveloppe dans les cahiers de liaison.

Aujourd’hui encore, notre rôle est de réagir quand des directeurs d’école, qui avaient refusé, dans un premier temps de distribuer ce tract, se voient dans l’obligation de le faire, suite à un recours administratif déposé par une association de parents d’élèves.

Ces procédés sont incompatibles avec la culture du dialogue que nous défendons et la construction de liens durables et de confiance avec les différents partenaires de la communauté éducative.

L’honnêteté intellectuelle, le sens moral et l’éthique qui nous guident, et qui ont vu la confiance renouvelée des parents depuis de nombreuses années, restent notre ligne directrice.

Aussi, afin de revenir sur un débat de fond, nous tenons à partager avec vous, dans un esprit d’objectivité et de libre arbitre, notre compte-rendu de la réunion qui s’est tenue en mairie le 15 février dernier, à l’occasion de laquelle les réflexions sur l’avenir des écoles ont été abordées et débattues avec l’ensemble des associations de parents d’élèves.

 

Publicités

Écoles: des projets en réflexion

Le maire, Dominique Bavoil, et ses adjoints ont tenu à organiser une réunion, vendredi 15 février, à l’attention des représentants de parents d’élèves des écoles de Saint-Rémy, afin de les tenir informés des réflexions en cours concernant les travaux et aménagements prévus dans nos écoles.

 

L’objectif de cette réunion était de faire le point, avec l’ensemble des associations de parents d’élèves, sur :

  • la construction du nouveau centre de loisirs
  • la construction d’un nouveau restaurant scolaire
  • le devenir de l’école Saint Exupéry
  • la rénovation et l’agrandissement de l’école Jean Jaurès
  • l’accessibilité de l’école Jean Moulin

Il a été mentionné en début de réunion, qu’un compte-rendu de réunion sera fait par la mairie (que nous porterons à votre connaissance dès réception).

Centre de loisirs et restaurant scolaire

Actuellement les surfaces du centre de loisirs et du restaurant scolaire font respectivement 450m2 et 470m2.

Le futur complexe qui regroupera le centre de loisirs, le restaurant scolaire et le relais des assistantes maternelles fera environ 1800m2, soit 1000m2 pour le centre de loisirs, 600m2 pour le restaurant et 200m2 pour relais assistantes maternelles. Il y a donc une augmentation de 30% de la surface. Seul l’espace extérieur a été réduit, mais optimisé (plus adapté et plus sécurisé) par rapport à la surface précédente. Le coût du projet est estimé à 3,7M€.

La livraison du bâtiment est prévue pour mi 2020. Le permis de construire du centre de loisirs va être déposé courant février 2019.

Le projet a été reporté de quelques mois dû aux trois catastrophes qui ont eu lieu en 2018 qui ont dues être traitées prioritairement (déraillement du RER, Route départementale, inondation quartier Beauséjour)

Vous pouvez également lire notre article détaillant le projet.

Le devenir de l’école Saint-Exupéry

Il est avéré que cette école n’est pas fonctionnelle et est un « gouffre financier » (travaux d’entretien, d’isolation, fuites du toit…). Mais pour l’instant, la reconstruction de l’école n’est qu’à l’état de projet.

L’école serait en zone inondable si le PPRI est validé car le terrain est beaucoup plus bas que celui du centre de loisirs.

Pour info :

Il existe un PAPI d’intention : le programme d’aménagement de prévention des inondations est validé et devrait déboucher sur le PPRI (plan de prévention du risque inondation). Cela peut prendre plusieurs années. Il permet d’obtenir des subventions pour la construction des bâtiments. La mairie essaierait d’obtenir ce  PPRI dans les 5 ans idéalement.

Questions :

  • Faut-il reconstruire l’école au même endroit en la surélevant (en principe, ce ne sera pas le cas) ?
  • Faut-il reconstruire l’école à un autre endroit ? Deux possibilités sont envisagées, mais demandent des analyses complémentaires. Le maire n’a pas souhaité en dire plus tant que les conclusions n’auront pas été rendues sur ces analyses.

La mairie étudie ces possibilités et les subventions possibles si l’école devait être reconstruite.

La réflexion prendra au minimum 5 ans : d’ici là, le but est de sécuriser et d’entretenir l’école au mieux.

Les projets concernant l’école Jean Jaurès (déplacement des 3 classes, bibliothèque)

L’expertise du bâtiment du vieux Jaurès a montré qu’il avait été construit sans fondation. La nappe phréatique étant proche, il y a eu des mouvements de terrain au niveau de l’aile gauche arrière. Cependant des études ont confirmé l’absence de risque concernant le bâtiment principal. Le bâtiment principal va donc être conservé, les ailes quant à elles seront peut-être démolies. Pour l’instant c’est en cours d’étude.

Quoiqu’il en soit, le bâtiment principal sera réhabilité (isolation / sécurité) afin de le transformer en centre socio-culturel.

Les trois classes et la bibliothèque qui se trouvent actuellement dans ce bâtiment seront déplacées sur le site du nouveau Jaurès après l’agrandissement de l’école. L’école pourrait être agrandie en construisant un bâtiment qui joindrait les deux bâtiments (ancien et nouveau Jaurès). Les travaux devront être réalisés en site occupé ce qui ajoute une difficulté supplémentaire.

La mairie étudie également l’aménagement global de l’école en terme accès, sanitaires, isolation, organisation des espaces pour les années à venir.

Une équipe de maitrise d’œuvre sera désignée en fin d’année, pour une réalisation estimée pour fin 2020 / début 2021.

Accessibilité de l’école Jean Moulin

L’accès de l’école par la rue Lamartine va être supprimé. Le nouvel accès se fera du côté de la rue du Dr Bourdon. Des études sont toujours en cours.
Pour l’accessibilité à l’étage aux personnes à mobilité réduite, il est prévu de construire un ascenseur extérieur, il n’y a pas d’autre possibilité.

A noter (ajout du 30/03):

Il a été annoncé, par les élus, au conseil d’école de Jean Moulin le 30 mars 2019, que ce projet d’ascenseur est finalement abandonné, compte-tenu de son coût trop élevé. La mise aux normes pour personnes à mobilité réduite sera assurée pour accéder au rez-de-chaussée. Le cas des élèves en situation de handicap sera étudié par la mairie au cas par cas. De fait, la pérennité de l’école n’est pas remise en cause.

Jacques Liauzin

Des travaux sont prévus cette année (réfection de plusieurs éléments de l’école).

Le plus gros projet concernant cette école est l’aménagement de la cuisine centrale. Voir notre article sur ce sujet.

Tous ces travaux seront financés par des subventions, de l’auto-financement et le recours à l’emprunt.

Questions diverses

  • Grâce aux 55 logements nouveaux sur la rue de Paris, des enfants supplémentaires seront scolarisés dans les écoles de Saint-Rémy dans les années à venir, ce qui permettra de stabiliser les effectifs.
  • Aucune fermeture de classe n’a été annoncée pour la rentrée prochaine, grâce à une collaboration étroite entre les directeurs d’écoles et les services municipaux.
  • Grâce à la baisse des tarifications du centre de loisirs, la fréquentation du centre de loisirs augmente.

Les compte-rendus de la commission restauration

Vous trouverez ici les compte-rendus des commissions de restauration qui se tiennent tous les deux à trois mois en présence des élus, conseillers municipaux et personnels en charge des service jeunesse et éducation, des agents de restauration et ATSEM, des représentants de la Sodexo et des représentants de parents.

N’hésitez pas à nous adresser toute question pour les prochaines commissions de restauration!

L’évolution de la note moyenne des menus C’mon goût est de 3,35 pour le 01/2019 et de 3,14 pour
le 02/2019.
Les principaux Top : les frites bio et les cheeseburgers, les boulettes de mouton, les bananes sauce chocolat
Les principaux Flop : salade mélangée, sardines à l’huile, le chou blanc, le couscous végétarien, la salade d’endives

L’évolution de la note moyenne des menus C’mon goût est de 3,27 pour le 11/2018 et de 3,29 pour
le 12/2018.

Les principaux Top : les rillettes-cornichons
Les principaux Flop :  chou blanc, flageolets, lentilles

La note moyenne C’mon goût pour l’année scolaire 2017/2018 est 3,49/4.
Les principaux Top : – Brownie Mexicain du chef – Betterave mimosa- Gâteau Façon Sachertote- Légumes couscous- Hot dog- Concombre vinaigrette-Boisson poire et miel.
Les principaux Flop : – Brocolis persillé- Dips de carottes et houmous-
Salade d’agrumes- Chou-fleur sauce cocktail

 

A la recherche de la baguette magique, mercredi 13 février

La magicienne Emma a décidé de venir faire son tout nouveau spectacle à Saint-Rémy-les-Chevreuse.

Mais de drôles d’événements vont venir perturber sa prestation! Sa baguette va lui jouer des tours et sans elle, elle est perdue et ne peut plus  réaliser le moindre tour.

Emma va avoir besoin de tous les enfants qu’elle va transformer en apprentis magiciens… Et qui deviendront les héros de cette aventure.

Dans un décor magique, une heure de spectacle étonnant, pour tous les enfants (et leurs parents!).

Mercredi 13 février à 15h (ouverture des portes à 14h30) 

Tarif: 4 euros (gratuit pour les moins de 3 ans)

Durée du spectacle: 1 heure

Un goûter sera offert à la fin du spectacle.

**** Attention, nombre de places limité****

Réservations:

https://www.helloasso.com/associations/peep-saint-remy-les-chevreuse/evenements/a-la-recherche-de-la-baguette-magique-1/widget

QR Code

Une question? Un renseignement?

Le futur complexe de loisirs et de restauration scolaire se dessine

Projet présenté par le cabinet SL Architectes

Le projet de complexe de centre de loisirs, restaurant scolaire et relais d’assistantes maternelle a été présenté aux associations de parents d’élèves fin décembre.

Le bâtiment, conçu selon le cahier des charges établi au printemps (voir notre article dans « Les nouvelles de juillet 2018 »), devrait prendre corps d’ici à la rentrée 2020.  Le début des travaux étant prévu à l’été 2019.

Le cabinet d’architectes SL Architectres, a été retenu, au terme d’une sélection « à l’aveugle ». C’est l’architecte qui a déjà réalisé, à Saint-Rémy-les-Chevreuse, le Complexe sportif des 3 rivières. Ce nouveau projet a été adopté par la majorité des membres du jury (3 architectes, dont l’architecte du Parc naturel régional et 6 membres de la commission d’appel d’offres, soit 4 élus de la majorité et 2 de l’opposition).

Le projet final a donc été retenu pour sa « meilleure intégration possible sur le site », pour sa « recherche d’allègement des volumes et de travail sur les matériaux ».

Le bâtiment en forme de U, avec ses façades en bois, ses vitres colorées et  son toit végétalisé s’étendra sur 952 mètres carrés, en lieu et place de l’ancien centre de loisirs. Le bâtiment sera surélevé de 80 cm afin de parer à tout risque d’inondation.

Plusieurs salles d’activités, un dortoir, ainsi qu’une cuisine pédagogique, une salle coocooning composeront la partie centre de loisirs. Une petite partie des salles est prévue en étage.

La restauration scolaire (service à table pour la maternelle et self pour l’élémentaire) composera la partie nord du bâtiment. Une cour et un préau, avec un petit jardin pédagogique, permettront d’accueillir les élèves en étant protégés des vues extérieures.

Ce projet et tous ses détails sont présentés dans le  journal municipal de janvier. Une exposition du projet devrait être proposée aux habitants dans les locaux de la mairie.

Gros succès pour le spectacle « Clowns et bulles de savon »

Encore une fois, vous avez été très nombreux à venir à l’espace Jean Racine, mercredi 5 décembre.

Toute l’équipe de la PEEP a accueilli avec un grand plaisir les plus de 400 spectateurs, familles et enfants des centres de loisirs venus assister au spectacle « Clowns et bulles de savon » avec Aldo et Baptiste,  et dévorer le magnifique goûter préparé par Christelle.

Pour des raisons évidentes liées à la sécurité et à la capacité de la salle, toutes les personnes qui se sont présentées n’ont pas pu assister au spectacle. Toute l’équipe de la PEEP s’en excuse.

Prochain rendez-vous, mercredi 12 février avec Emma la magicienne…

Samossas, cake au citron et saumon: les tops de la cantine

La commission de restauration s’est tenue début décembre. Elle réunit régulièrement les membres de la mairie et personnel de cantine, le prestataire et les parents d’élèves pour faire un bilan des menus proposés aux élèves des écoles de Saint-Rémy.
Chaque période, un classement est établi des plats les plus et les moins appréciés. En octobre-novembre:

Les principaux Top : le samossa, le cake au citron, le saumon à l’aneth.
Les principaux Flop : -les prunes trop acides, les galettes de Sarrasin

Un repas intergénérationnel

Le personnel de cantine souhaite remettre en place des repas sans couvert et également tester un repas intergénérationnel (avec des personnes des Eaux Vives qui viendraient déjeuner à la cantine avec les enfants). Sodexo et la mairie vont tenter de mettre ces actions en place.

D’où viennent les aliments?

La PEEP a interrogé Sodexo sur  les origines des produits : les légumes viennent pour la plupart de France et sont en culture raisonnée. Ils viennent de chez Bonduelle, avec les normes Bonduelle agriculture raisonnée. Tous les produits sont tracés par la centrale d’achat de Sodexo. Pour la viande : le Bœuf  est Charolais, le porc d’origine française, la volaille, Label rouge, le  poisson est labellisé pêche durable.

Pas assez de fruits et légumes?

La PEEP a également interrogé la commission sur les remplacements de fruits par des produits sucrés (voir compte-rendu du mois de septembre).  Ces modifications ont été demandées lors de la dernière commission par des membres pour « équilibrer » et essayer d’enlever les aliments qui n’ont « aucun succès auprès des enfants ».

Il a par ailleurs été précisé que les fruits et légumes sont lavés et « désinfectés ».

Une alternative aux barquettes plastique?

La FCPE a abordé la question des barquettes en plastique utilisées pour réchauffer les aliments. Ces barquettes doivent disparaitre en 2025. La FCPE demande si Sodexo va anticiper cette obligation. La réponse est oui. Sodexo travaille actuellement sur d’autres types de contenants.

La prochaine réunion est prévue le mardi 29 janvier à 17h30. N’hésitez pas à nous envoyer vos questions par mail: peep.primaire.srlc@gmail.com

 

Clowns et bulles de savon

Mercredi 5 décembre, venez rire avec nos deux clowns et leurs magnifiques bulles de savon!

Ces deux compères, qui ont plus d’un tour dans leur sac, vont entraîner les enfants dans leurs folles aventures pleines de surprises…

Rendez-vous à 14h30 (début du spectacle à 15h) pour l’ouverture des portes.

Un goûter sera offert à la fin du spectacle.

 

Un numéro de réputation européenne 

J-Pierre Thibaudat -Libération (Festival Avignon In)

C’ est superbe, vous amusez les enfants et les animateurs.
Centre de loisirs J-B Clément, Boulogne- Billancourt

Energie et humour! Merci. Sûrement le meilleur spectacle pour enfants que j’ai vu ».
Centre de loisirs Paul Doumer, La Courneuve

 

Pédibus, Contrat ville, nouveau centre de loisirs: les dernières nouvelles

Le Pédibus

Le pédibus Initié par la mairie et pris en charge par des parents bénévoles de tous les quartiers, vous attend.

Le bus pédestre, c’est un système de ramassage scolaire à pied organisé et effectué de façon bénévole par des parents d’élèves ou des adultes volontaires, qui se relaient chaque jour de la semaine pour accompagner un groupe d’enfants à l’école. Portant des gilets fluorescents, ils se retrouvent à des arrêts signalés, à des horaires précis sur des cheminements identifiés.
L’inscription des enfants est conditionnée par le nombre de conducteurs bénévoles engagés dans la démarche.

Vous trouverez ici toutes les informations:

Le dossier est repris sous la responsabilité de Mme Catherine Roch (Conseillère municipale, référente transition énergétique et transport). Une réunion sera organisée le 21 octobre prochain.

Le Contrat ville 

Au printemps 2018, la mairie a présenté aux associations l’idée de relancer le Contrat ville qui avait disparu avec la modification des rythmes scolaires. Une nouvelle réunion en septembre a permis de constater que l’équipe municipale a à cœur de reconduire ce dispositif qui devrait changer de nom.

Le Contrat ville, tel qu’il a été pensé, pourrait concerner les enfants (de grande section de maternelle et des écoles primaires) qui auraient la possibilité de choisir 3 activités par an (3 cycles de 3 mois). Les activités auraient lieu principalement lors de la pause méridienne (12h30-13h30) et après 16h30 les jours d’école. Les animateurs amèneraient les enfants aux activités. Certaines activités pourraient avoir lieu le mercredi (pour les enfants qui n’iront pas au centre) ou le samedi.

Un groupe de travail, constitué d’élus et de représentants des associations de parents, dont la PEEP, travaillent actuellement à organiser ce futur programme d’activités.

L’ensemble des associations de Saint-Rémy-les-Chevreuse qui pourraient être sollicitées pour animer des ateliers doivent encore être contactées. Le but est de recenser les associations et personnes qui souhaitent s’impliquer dans ce projet et voir leurs disponibilités.

Une prochaine réunion devrait permettre d’avancer sur cette organisation qui pourrait débuter début 2019.

Construction du centre de loisirs  

Le 3 septembre dernier, un jury de concours a choisi 3 offres d’appel (architectes). Le dossier suit son cours et une nouvelle réunion mairie/ associations de parents d’élèves sera mise en place au fur et à mesure de l’établissement du projet. Ce centre devrait probablement aboutir fin 2019.

Vous retrouverez la présentation du projet dans notre  newsletter de juillet 2018.